Les placements financiers

Placer de l’argent demande quelques réflexions et du bon sens, mais aussi le temps de lire et d’analyser un certain nombre de documents.

Pour mettre le plus de chance de votre côté, voici des règles simples que nous appliquons à nos clients.

placements-financiers

Comment placer son argent ?

Il s’agit de mettre en place une méthodologie simple et logique qui vous permettra de réaliser les placements correspondant à vos besoins et à vos objectifs.

Voilà quelques points clé que nous mettons en place auprès de nos clients.

Premièrement, il vous faut un objectif à déterminer.

À partir du moment où l’on choisit de faire un placement financier, il faut déterminer des objectifs. Ces objectifs sont différents et varient en fonction de chacun. Cela peut-être :

  • Préparer sa retraite
  • Constituer et/ou valoriser un capital
  • Percevoir un revenu complémentaire
  • Optimiser sa fiscalité
  • Etc…

Un placement doit répondre à un objectif simple et à une durée d’engagement.

Le tout en respectant votre profil d’investisseur pour réaliser votre projet (rendement/risque/duré)

Deuxièmement, il faut agir en connaissance de cause.

Avant de réaliser un investissement financier, il faut d’abord commencer à faire un point sur son patrimoine.

Un audit patrimonial est nécessaire. Il intègre l’ensemble de vos biens immobiliers et financiers, mais aussi les règles juridiques vous liant à votre famille comme votre régime de mariage, les donations reçues ou données, etc.

L’ensemble de ces points seront complétés appelle un profil d’investisseur reprenant les points suivants :

  • Votre historique de vos placements,
  • Un questionnaire de connaissance financière,
  • Quel est votre rapport au risque ?

Mais au-delà de la réglementation, quelle est votre implication dans vos placements sur la durée ?

Il existe deux types d’investisseurs, lequel êtes-vous ?

  • Vous classez vos relevés de placement sur la pile des papiers « à trier un jour »,
  • Vous les analysez régulièrement et échangez avec votre conseiller.

Malheureusement, nous croisons plus de personnes appartenant à la première catégorie qu’à la deuxième, mais ne vous inquiétez pas il est encore temps de changer !

Si par manque de temps ou de volonté, vous ne gérez pas vos placements le choix de l’organisme dans lequel vous placerez votre argent devra intégrer ce paramètre.

Il devra donc être en capacité de vous apporter des prestations de service dans la gestion de vos avoirs sur la durée.

 

 

Troisièmement, le mode de détention.

Il faut savoir qu’un placement financier repose sur un cadre juridique :

  • Un code monétaire et financier, c’est l’ensemble de la législation concernant la finance, l’assurance et les banques.
  • Un code des assurances : c’est l’ensemble de la législation concernant l’assurance ainsi que les relations entre assureurs et assurés.

Le cadre juridique et fiscal est donc le même pour tout le monde.

Les conditions générales des contrats font la différence entre deux contrats.

  • En termes de frais d’entrée ou de gestion,
  • De garanties optionnelles ou pas,
  • De qualité des fonds euro, des unités de compte, Scpi*.

Le cadre juridique et financier de chaque contrat est donc totalement différent puisqu’il dépend de la notice que votre conseil vous remet lors de la souscription.

 

La différence entre un contrat et un autre, ce sont les conditions générales et particulières.

Les avantages de vos placements acquis

Vos placements peuvent vous apporter différents avantages :

  • Une fiscalité avantageuse : fiscalité des retraits argent ou successorale.
  • Un fonds euro pour l’assurance-vie.

Il y a néanmoins des points contrôlés et à analyser :

  • le nom et les caractéristiques du contrat : garanties, durée, versement des primes etc.
  • les frais, les indemnités de rachat et les autres frais prélevés par l’organisme d’assurance
  • les modalités de renonciation au contrat et de recours en cas de litiges sur le contrat
  • les exclusions prévues aux contrats sur les garanties.
  • Et surtout la gamme de fonds disponible sur le contrat
    • La largeur de la gamme de fonds : Fonds euro, monétaire, Obligataire, Actions, Immobilier.
    • La profondeur : diversification géographique, grande et petite capitalisation, ETF, Fonds structuré, Fonds thématiques.

L’audit des placements financier sert à avoir une vision claire sur la qualité des différents placements financiers que vous avez et ainsi de savoir quels sont ceux qui correspondent à vos besoins et objectifs.

BESOINS D’UN CONSEIL OU D’UNE PROPOSITION COMMERCIALE ?

Vous avez une question sur un produit ou sur un besoin d’audit, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller.

Attention, les plages de rendez-vous sont limitées, car nous désirons conserver une qualité de prestations.

Vous avez la garantie d'un suivi de vos placements à la suite de votre audit.

Le placement au jour de sa souscription est « toujours adapté », plusieurs paramètres peuvent le rendre caduc. Le suivi est donc essentiel, mais plusieurs paramètres peuvent l’impacter.

  • Vous : votre évolution familiale, professionnelle.
  • La loi : l’évolution des modifications des textes de loi ou de jugement peut être contre productive pour vous.
  • La banque ou la compagnie d’assurances peut modifier les conditions générales du contrat par avenant.
  • Les évolutions des marchés financiers : que vous soyez sur un fonds Euro ou une obligation ou une action cela impact vos contrats.

Cela implique la mise en place de moyen humain et technologique.

Moyen humain :

Quand vous confiez votre argent un organisme rétribué de son appel des frais d’entrée des frais de gestion.

Si vous êtes rémunéré sur un contrat, il est logique que vous ayez un suivi au minimum annuel.

Il ne s’agit pas simplement de remettre des relevés de situation, mais d’apporter un conseil financier et patrimonial au détenteur du contrat.

Moyen technique

En plus des solutions proposées dans les placements (gestion déléguée, sous mandat) on peut s’appuyer sur des outils de gestion externe aux compagnies d’assurances.

  • Outil de suivi de portefeuille Morningstar, Quantalys : Une partie des services est accessible au particulier.
  • Une gestion par robot Advisor : Un conseil en allocation financière qui fonctionne grâce à des algorithmes.

Comment se déroule. L’AUDIT DE PLACEMENTS FINANCIERS ?

  1. Lors d’entretien physique ou par visioconférence, nous réaliserons la découverte de votre situation, de vos objectifs et de vos besoins.

    Nous vous enverrons le document de mise en relation et la lettre de mission que vous nous retournerez signée. Ces documents correspondent aux obligations d’informations et d’explications des coûts et frais liés à l’étude et à la relation future dans le respect de la charte de notre association professionnelle, l’ANACOFI. Il y sera joint la liste des documents à nous retourner afin de réaliser votre audit.

    Puis vous nous retournerez le tout, accompagné de votre paiement d’acompte s’il n’a pas déjà été effectué.

  2. Nous étudierons alors votre dossier (compter de 10 à 15 jours ouvrés environ) puis nous vous contacterons par téléphone dans un des créneaux que vous aurez fixés préalablement afin de valider avec vous notre compréhension de votre situation patrimoniale, de vos projets et de vos objectifs ainsi que de vos attentes.

  3. Nous analyserons votre situation patrimoniale, identifierons les problématiques les plus importantes dans le champ de la mission que vous nous avez confiée et rechercherons les solutions les mieux adaptées.

    Nous rédigerons un rapport à votre intention formalisant votre situation, vous présentant les problématiques à résoudre et les solutions proposées de façon pédagogique. Ce rapport vous sera adressé dans un délai d’environ 15 à 20 jours (fonction de la complexité de votre situation) après l’entretien mentionné à l’étape 2.

  4. Votre conseiller conviendra d’un rendez-vous afin de vous apporter les éclaircissements et les renseignements complémentaires qui vous permettront de prendre vos décisions dans les meilleures conditions.

    Il restera ensuite à votre disposition pour vous accompagner dans la mise en œuvre des mesures que vous aurez choisies.

Comment fonctionne une assurance-vie ?

Il y a trois phases :
– Une phase de versements d’argent qui vous génère des intérêts
– Une deuxième phase ou vous faites des rachats (retrait) d’argent sur le contrat pour avoir un revenu complémentaire
– La troisième qui est le décès ou les capitaux restant sont transmis hors succession aux ayants droit.

Quels sont les avantages de l’assurance-vie ?

La fiscalité des retraits d’argent, les exonérations fiscales, successorales et pour les contrats de dernière génération la large gamme de support financier et immobilier éligible au contrat.

Qu’est-ce que la SCPI ?

La SCPI est une société civile de placement immobilier. La SCPI a pour but d’acquérir et de gérer du patrimoine pour en dégager un rendement. L’investissement se fait principalement dans l’immobilier tertiaire (lié aux métiers de services, les bureaux et les commerces en tête).